Comment faire une bonne étude de marché pour son restaurant ?

Pourquoi faire une étude de marché pour son restaurant ?

Souvent négligée, l’étude de marché est pourtant essentielle au bon déroulement de votre projet de restaurant. En analysant de près le marché, l’offre et la demande, vous pourrez confronter votre idée de restaurant à la réalité du terrain et valider la faisabilité de votre projet : est-ce le bon type de restaurant ? Au bon emplacement ? La clientèle sera-t-elle au rendez-vous.

Conduire une analyse du marché permettra au porteur de projet d’identifier les freins potentiels, les forces, les faiblesses et les points d’amélioration. Ainsi, vous serez en mesure de réduire les risques et d’ajuster, le cas échéant, votre stratégie commerciale.

Cette étude de marché pour votre restaurant sera aussi la pièce maîtresse de votre business plan. Elle vous servira à convaincre les investisseurs et les partenaires potentiels de la viabilité de votre activité de restauration.

Comment réaliser une bonne étude de marché pour son restaurant ?

Voici les 4 grandes étapes de l’étude de marché pour un restaurant : 

L'analyse du marché

L'analyse la demande

L'analyse de l’offre

La recherche des réglementations et démarches à réaliser

1) Analyser le marché de la restauration

La première étape est d’analyser les tendances du marché de la restauration et de collecter des statistiques et autres chiffres-clés. D’abord, à l’échelle nationale (on parle d’étude « macro-économique »), puis localement, dans la zone de chalandise envisagée (on parle alors d’étude « micro-économique »).

Voici quelques exemples de données à collecter pour étudier le marché :

  • Comment a évolué le secteur de la restauration en France ces dernières années ?

  • Combien de restaurants ouvrent en France tous les ans ? Et combien d’entre eux ferment ?

  • La période est-elle propice à l’ouverture d’un restaurant ? Comment la crise sanitaire a-t-elle impacté le secteur de la restauration ?

  • Quels sont les concepts de restauration en pleine émergence ?

  • Quels sont les différents secteurs de la restauration, leur croissance, leur volume de vente, et quelle part de marché occupent-ils ?

  • Quel est le chiffre d’affaires moyen d’un restaurant franchisé VS un restaurant indépendant ?

  • Quelles sont les dépenses moyennes allouées au restaurant par ménage en France ?

  • Quel est le flux de passants dans la zone où vous prévoyez d’implanter votre restaurant ? Est-elle bien desservie ? Est-ce une destination touristique ?

  • Quels sont les commodités et lieux d’intérêts à proximité ? (centres commerciaux, locaux d’entreprise, cinémas, plage... ).

  • Quel est le nombre d’habitants dans la ville ciblée ? Quels sont les facteurs socio-démographiques à connaître ?

Grâce à cette première analyse économique, vous développerez une très bonne connaissance du marché local et de l’état de santé du secteur de la restauration.

Afin de récolter ces informations, voici quelques ressources utiles :

  • Le site Sirene.fr pour consulter la liste des établissements dans votre secteur d’activité

  • Le site officiel de la ville ou de la région où vous souhaitez implanter votre restaurant

2) Analyser la demande locale

La seconde étape d’une étude de marché pour un restaurant est l’analyse de la clientèle et de la demande à l’échelle locale. L’objectif est, avant tout, de confirmer que votre restaurant pourra répondre à un besoin réel. Cela vous permettra aussi de mieux connaître vos clients potentiels et d’adapter votre offre à leurs attentes. 

Pour ce faire, il vous faudra réaliser une véritable enquête de terrain. À travers des questionnaires, des sondages sur les réseaux sociaux, des interviews et des micro-trottoirs, tâchez de recueillir un maximum d’informations sur votre clientèle, telles que :

Prenez ensuite le temps de confronter les données collectées et de les analyser attentivement. Cela vous permettra de mettre en relief un profil de consommateurs cibles. C’est l’un des enseignements clés que doit vous apporter l’étude de marché de votre restaurant !

Les habitudes et les besoins de vos futurs clients n’auront plus de secrets pour vous ! 

Vous serez donc en mesure de leur proposer une carte, un menu, une gamme de prix et des services au plus près de leurs attentes.

Bon à savoir : au moment d’élaborer les questionnaires, privilégiez les questions fermées et les questions à choix multiples aux questions ouvertes.

3) Analyser l’offre de restauration locale

Après l’étude de la demande, vient l’analyse du paysage concurrentiel. Cette étape de l’étude de marché pour votre restaurant est fondamentale pour vous distinguer des restaurants voisins et définir votre avantage concurrentiel. 

Une attention toute particulière devra être portée à votre concurrence directe (vos concurrents directs sont les restaurants qui proposent un concept semblable au vôtre dans votre zone de chalandise). 

Mais ne négligez pas non plus la concurrence indirecte, c’est-à-dire l’ensemble des restaurants présents à proximité de votre futur local (que ce soit de la restauration rapide, des boulangeries, des traiteurs, des sandwicheries…). 

De manière générale, il faudra étudier :

  • Leur concept, leur positionnement et leur cible ;

  • Le niveau de qualité de leurs plats ; 

  • Les fourchettes de prix pratiquées pour un menu ; un plat du jour ; un petit-déjeuner, etc. ; 

  • Le taux de fréquentation, les périodes d’affluence et les heures creuses ;

  • La notoriété de l’enseigne ; 

  • Les services proposés (livraison à domicile ; accueil d’événements ; vente de produits…).

  • Leur part sur le marché local ;

  • Leurs menus ; 

  • Leur stratégie de communication et leurs canaux d’acquisition (réseaux sociaux ; affichage publicitaire ; programmes de fidélité ; offres promotionnelles ; sites comparateurs…)

  • La taille et la capacité de l’établissement (effectif, nombre de couverts, chiffres d’affaires, superficie du local…)

Identifiez vos principaux concurrents directs et posez-vous les questions suivantes : représentent-ils une menace pour votre propre restaurant ? Quelles sont les raisons de leur succès ? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ? Quels sont les principaux challenges (contraintes réglementaires, recrutement du personnel, fournisseurs, baisse de la demande…) ? Le marché est-il saturé ? 

La façon la plus efficace de vous familiariser avec l’environnement concurrentiel local est tout simplement d’aller déjeuner dans les restaurants qui proposent un concept similaire au vôtre. N’hésitez pas à parler aux clients, aux restaurateurs, aux employés… 

Cette analyse approfondie sera très instructive ! Grâce aux informations recueillies, vous connaîtrez ainsi les bonnes et mauvaises pratiques, les menaces et les risques mais aussi les opportunités à saisir. Cela vous aidera à affiner votre concept et à vous démarquer efficacement du reste des acteurs de la restauration locale.

Bon à savoir : on différencie l’étude quantitative de l’étude qualitative. Si vous souhaitez ouvrir un restaurant au concept très innovant, privilégiez l’étude qualitative : interrogez moins de personnes, mais récoltez des informations plus détaillées à travers des entretiens téléphoniques, des interviews et des échanges plus longs et plus soignés.

4) S’informer sur la réglementation en vigueur

La dernière étape pour finaliser l’étude de marché pour son restaurant est de s’informer sur les réglementations en vigueur et les démarches administratives à connaître.

Renseignez-vous notamment sur :

  • Les démarches d’obtention d’une licence et d’un permis d’exploitation ;

  • Le choix de statut juridique (EURL ; SARL ; entreprise individuelle ; auto-entrepreneur ; franchisé ou indépendant…) ; 

  • La fiscalité applicable à la restauration (régime d’imposition, taxes…) ; 

  • Les formations et diplômes obligatoires ; 

  • Les aides au financement disponibles ;

  • Les normes d’hygiène ; 

  • Les normes de sécurité ;

  • Les normes d’accessibilité ;

  • Les règles d’affichage obligatoires (tarifs, origine des viandes, licence…), 

  • Les projets de lois et futures réformes concernant le secteur de la restauration.

Certains organismes comme la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) et BPIFrance peuvent vous guider dans ces démarches. 

Votre étude de marché réalisée, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour définir si votre projet de restaurant est viable et s’il est nécessaire d’ajuster votre business model. 

Si, à l’issue de cette enquête, vous êtes toujours convaincu du potentiel de votre futur restaurant, vous pourrez alors passer aux étapes suivantes : réaliser le business plan et estimer votre chiffre d’affaires prévisionnel.

Sachez aussi que mener une étude de marché de restaurant sera très utile si vous envisagez de reprendre un restaurant. Pour en savoir plus, consultez notre article « Reprendre un restaurant : nos conseils et étapes ».

Want to discuss over a coffee?

Make an appointment for a customised demonstration of our restaurant software for chain restaurants.

All fields are required

Or call us on 01 76 41 04 86

Official partners

4.7Stars
4.5Stars