Comment choisir le local de son restaurant ?

Tout d’abord, il est impératif de bien choisir l’emplacement de son restaurant et de s’assurer de bénéficier d’une visibilité suffisante.

Pour cela, le local du restaurant doit se situer :

  • Dans une rue avec un flux de passants suffisants ;

  • À proximité de centres d’intérêt (cinéma, centre commercial, locaux d’entreprises, sites touristiques…) ;

  • Dans une ville et dans un quartier attractif et dynamique ; 

Le lieu doit également être bien desservi par les transports en commun et se trouver proche d’un parking ou de places de stationnement.

Par ailleurs, pensez à analyser attentivement l’environnement concurrentiel dans la zone de chalandise et notamment le nombre de concurrents directs. Prenez aussi en compte la typologie de clients et leurs habitudes de consommation, afin de vous assurer qu’elles sont cohérentes par rapport à votre projet de restauration.

→ Bon à savoir : les angles de rues sont des emplacements particulièrement intéressants pour les restaurants !

Comment calculer la surface nécessaire pour le local de son restaurant ?

Un autre facteur essentiel à prendre en considération dans le choix du local du restaurant est sa superficie. 

En effet, la surface du local doit être assez grande pour contenir :

  • une salle à manger pouvant accueillir le nombre de couverts souhaité ; 

  • une cuisine entièrement équipée (avec frigos, plans de travail…) ; 

  • une chambre froide et une zone de stockage des denrées alimentaires ; 

  • un espace d’accueil des clients ; 

  • des sanitaires pour le personnel et des sanitaires pour les clients ; 

  • le cas échéant, une terrasse et / ou un bar.

Dans la restauration traditionnelle, certains ratios sont utilisés pour calculer la surface minimum du local d’un restaurant :

  • 1 m2  à 2 m2 par couvert dans la salle du restaurant ; 

  • 1 m2  à 1,5 m2 par place dans la cuisine ; 

  • 0,50 m2 par place pour les annexes (sanitaires, vestiaires, espace d’accueil des clients, espace administratif, espaces de stockage…).

Vous l’avez compris, avant d’acquérir un local, il est fondamental de définir clairement ses objectifs, son positionnement commercial et son budget, et de réaliser une étude de marché exhaustive pour analyser l’offre et la demande dans la zone de chalandise envisagée.

Location, achat, droit au bail… que choisir pour le local de son restaurant ? 

En fonction de votre projet et de votre budget, différentes options sont possibles pour l’acquisition du local du restaurant :

Louer un local commercial

C’est l’option la plus plébiscitée par les restaurateurs. En effet, la location offre une certaine souplesse et a l’avantage d’être plus accessible que l’achat d’un local. 

Si vous optez pour la location, il vous faudra signer un bail commercial. Ce contrat de location, conclu entre le propriétaire et le bailleur, est d’une durée moyenne de 9 ans, avec la possibilité, en tant que locataire, de résilier après 3 ou 6 ans. Ce type de bail peut parfois impliquer le versement d’une indemnité « pas de porte » au propriétaire, en supplément du loyer.

Veillez à négocier les clauses de ce contrat judicieusement (le loyer, le montant de l’indemnité pas de porte, le dépôt de garantie, les modalités de résiliation, la prise en charge des travaux et aménagements…).

→ À savoir : Pour être sûr de bénéficier de conditions favorables pour votre bail commercial, pensez le faire relire et à vous faire conseiller par un professionnel (notaire, avocat…).

Acheter un local commercial

L’achat d’un local commercial pour ouvrir un restaurant nécessite de disposer d’un budget conséquent et d’obtenir un prêt bancaire auprès d’un établissement de crédit. Généralement, les restaurateurs qui choisissent cette option exercent déjà depuis plusieurs années et ont confirmé la viabilité et la rentabilité de leur projet de restauration.

Acheter un fonds de commerce

Si vous avez pour projet de reprendre un restaurant déjà existant, vous devrez racheter le fonds de commerce à l’exploitant. 

Si vous souhaitez reprendre une activité auprès d’un exploitant locataire, vous pouvez alors acheter le droit au bail afin de louer le local du restaurant. Cela implique de verser des loyers et une indemnité à l’ancien exploitant.

→ À savoir : avant de choisir votre local vous devrez prendre en compte les éléments corporels (agencement, installations, équipements, mobilier…), mais aussi les éléments incorporels (clientèle, nom commercial, licence, achalandage…).

Opter pour location-gérance

Avec la location-gérance, le propriétaire du fonds de commerce cède l’exploitation de son restaurant de façon temporaire, en échange d’une redevance versée par le locataire-gérant. C’est une option intéressante pour tester votre projet et valider sa pertinence avant de vous engager dans l’achat du fonds de commerce.

Réaliser des travaux dans le local de son restaurant : ce qu’il faut savoir

Si vous réalisez des travaux dans le local de votre restaurant, il faudra veiller à respecter les réglementations en vigueur concernant la sécurité et l’accessibilité des ERP (établissements recevant du public).

Dans certains cas, il sera nécessaire d’obtenir certaines autorisations auprès des collectivités locales (pour installer une terrasse ; modifier la devanture du restaurant ; installer un système de vidéo-surveillance…).

Dans le cas d’une location, les travaux de grande ampleur seront généralement à la charge du propriétaire bailleur. Pensez toutefois à consulter attentivement les modalités prévues dans le bail commercial avant de le signer, pour vérifier les conditions de répartition des charges et des travaux.

Pour financer l’acquisition ou la location de votre local ainsi que les travaux éventuels, plusieurs solutions de financement s’offrent à vous : prêt bancaire, investisseurs privés, crowdfunding, micro-crédit, prêt à taux zéro… Pensez également à vous renseigner sur les aides financières pour ouvrir votre restaurant.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le sujet : 

On prend un café?

Prenez rendez-vous pour une démonstration personnalisée de notre logiciel de gestion de restaurant.
Pays *
Ou appellez-nous 01 76 41 04 86